Ticino 2020

du 27 au 30 juillet 2020

Pour la 2ème partie de nos vacances, nous avons opté pour la découverte du Tessin à vélo. Enfin, plutôt dire partir à l’aventure, sans notre van et avec les vélos dans le coffre de la golf.

Lucerne
Nous faisons une première escale à Lucerne. Balade à pied dans cette charmante petite ville sous un soleil de plomb. Rien de mieux qu’une bonne glace pour se rafraichir, les pieds dans l’eau au bord du Lac des Quatre-Cantons.

Après ça, nous nous sommes rendus au LUFF pour un bon entrainement de CrossFit. Nous avons pu nous entrainer avec des athlètes de niveau et c’est toujours agréable d’arriver dans un lieu où l’accueil est incroyable. Donc si vous êtes par Lucerne, n’hésitez pas à leur rendre visite.

Après avoir transpiré à grosses gouttes, nous avons continué notre route jusqu’à Airolo, étape du jour. Nous avons passé la nuit au Camping Gottardo. Super petit camping, vraiment pas cher (Frs 37.- pour notre tente, notre voiture et nous deux), avec des douches et WC ultra propres, sans oublier une piscine et petit resto hyper sympa.

Airolo – Bike Park
Journée est placée sous le signe du VTT-enduro. Nous avons pris le pass (Frs 36.-/journée) au Bike Park afin de pouvoir profiter un maximum de la magnifique météo qui s’annonce.
Premier itinéraire choisi: Alpi Bedretto.

Itinéraire simple mais avec des paysages à couper le souffle. Nous prenons cette option en premier afin de pouvoir enchainer ensuite avec d’autres parcours et tester les pistes de descente pour mon chéri.

Après quelques heures sur notre vélo, nous arrivons à nouveau au départ de la télécabine. Cependant, nous n’avons pas pu poursuivre nos aventures car un énorme orage menace et s’abat sur nous au moment où nous arrivons à la voiture. Un plan B est à envisager.
Nous optons pour une visite de Bellinzone, petite ville médiévale non-loin de là et une nuit à l’hôtel.

Notre super vieille tente prend l’eau, raison pour laquelle l’option « nuit au sec » a été favorisée. On a un peu galéré à trouver quelque chose à un prix abordable et dans un périmètre raisonnable. Tout était full, complet, overbooké! Nous avons dû aller chercher notre bonheur dans un petit hôtel situé dans les Grisons qui se trouvent juste à côté, un peu cher pour ce que c’était mais c’était ça où dormir dans la voiture avec les vélos…

Valle Verzasca – VTT
Après une nuit au sec, nous partons à la poursuite de nos aventures à deux roues. Nous nous dirigeons du côté de Locarno pour aller à la découverte du Val Verzasca. Objectif du jour: faire le circuit Alta Verzasca Bike. Itinéraire simple et agréable. En cette période, la foule est partout sur le chemin, il faut donc se méfier dans les descentes et à la sortie des virages où nous avons eu quelques frayeurs liée à des promeneurs qui étaient la tête dans les nuages. Le sentier est balisé VTT mais il est également un sentier pédestre, il faut donc être vigilant! Nous avons démarré en milieu de matinée ce qui était agréable. La descente après-midi était un peu plus laborieuse.

Nous avons déposé notre voiture à Brione puis nous avons suivi le sentier qui nous menait direction Sonogno. Nous avons poussé l’aventure jusqu’à la Cascata la Froda qui vaut le détour alors si vous êtes du côté de Sonogno, poussez la balade jusqu’au bout de la route.

A Sonogno nous avons fait une halte ravitaillement au Grotto Redorta où nous nous sommes régalés avec une lasagne maison. C’est l’estomac bien plein que nous sommes redescendus d’abord le long du parcours VTT puis le long de la route (afin d’éviter le tourisme pédestre très présent cet après-midi là) jusqu’à Lavertezzo pour faire nos touristes sur le Ponte dei Salti (ce très fameux pont romain tout en pierre qui enjambe les eaux cristallines de la Verzasca).

Nous nous sommes éloignés quelque peu de la foule pour profiter d’une baignade dans cette fameuse rivière.
Et, là, nous avons croisé des potes qui faisaient une virée à moto. Rencontre improbable! Nous avons chillé avec eux tout l’après-midi. Et sur la redescente , nous nous sommes arrêtés au Barrage Contra, largement connu pour son apparition dans le film James Bond – Golden Eye. Pour les moins témerraires, il est tout à fait possible de sauter à l’élastique depuis la couronne du barrage (renseignez-vous sur les horaires avant de vous y rendre car il s’agit du plus haut d’Europe – 220 m – et il y a toujours plein de monde).

Nous avons profité de cette rencontre et du fait que nous repartions tous le lendemain dans la même direction pour partager une soirée au camping tous ensembles.

Au retour, de ce séjour dans le canton du Tessin, nous avons fait l’un de mes cols préférés, le Nuffenenpass. Au départ d’Airolo, ce col nous mène tout droit en Valais le long de vallées pittoresques. A ne louper sous aucun prétexte!

Voilà les amis, à bientôt pour de nouvelles aventures!

Rom’s

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s